Carpe, où es-tu ?

carpe nageant

Caractéristiques et description

La carpe, « Cyprinus carpio », fait partie de la grande famille des cyprinidés. C’est un poisson massif, de couleur verte (sauf la koï). Sa tête est conique, sa bouche est dite protractile, et sans dent mais avec 2 paires de barbillons. Sa croissance est rapide, elle dépasse le kilo en 3 ans. Les nageoires sont puissantes et grises, à l’exception des pelviennes et anales qui sont légèrement orangées.

Carpe commune vs carpe miroir
Carpe commune (en haut) et carpe miroir (en bas)

Le poisson d’origine est la carpe commune, mais il existe 3 formes différentes qui sont dues à la sélection humaine :

  • La carpe miroir (sans écaille sur une partie du corp)
  • La carpe cuir (qui ne possède pas d’écaille)
  • Et enfin La carpe Koï, la carpe des bassins de jardin (aux couleurs vives et variées : rouge, blanche, grise, noire ou jaune)

La carpe peut vivre jusqu’à 40 ans. Sa taille est de 50à 60 cm mais elle peut atteindre 1. 20m. La plus grosse carpe pêcher en France est de 44kg prise au Lac du Der.

carpe cuir
Carpe cuir

Régime alimentaire

La carpe est un poisson omnivore qui se nourrit de vers, de larves aquatiques mais aussi d’invertébrés disponible sur le fond de son habitat, elle ingère également des débris végétaux et des matières en suspension dans l’eau. Elle passe son temps à fouiller la vase et le limon du fond à la recherche de sa nourriture.

Reproduction de la carpe

La maturité sexuelle de la carpe est entre 2 et 3 ans. La période fraie s’étend de juin à juillet en fonction de la température de l’eau qui doit atteindre 18-20°C. Durant cette période, les carpes deviennent frénétiques et cela se traduit par de grands remous en bordure

La femelle dépose ses œufs sur le fond et sur les plantes aquatiques dans des zones peu profondes. Les œufs restent collés aux plantes durant une semaine, sans soin particulier. Une femelle de bonne taille peut produire plusieurs millions d’œufs en faisant ainsi une espèce invasive dans certaines régions du monde comme l’Australie

Gros spécimen de carpe
Carpe commune

Habitat de la carpe

La carpe se trouve dans les rivières et les étendues d’eau, elles n’aiment pas les courants trop vifs. Les eaux stagnantes comme les lacs, les étangs et les réservoirs sont la prédilection de cette espèce tout comme dans les grandes rivières et les grands fleuves. Elle est résistante aux variations de son habitat et notamment à la désoxygénation des eaux durant la période chaude.

Elle se rencontre principalement dans les zones calmes des rivières, étangs et lacs dont le fond est constitué de sable, de vase et riche en végétation aquatique.  L’hiver elle se pose sur le fond et s’active progressivement au printemps lorsque l’eau dépasse les 8°C.

Répartition

La carpe est un poisson originaire d’Asie centrale où l’on va la retrouver dans sa plus grande diversité. Elle a été introduite en Italie par les Romains puis éparpillées au cours du Moyen-Âge par les moines, qui en faisait l’élevage dans les plans d’eau des monastères. Sa rusticité a favorisé son déplacement et son acclimatation. Actuellement, elle s’est acclimatée dans toute l’Europe occidentale à l’exception de la Norvège. Elle est bien implantée en Europe centrale également.

Les techniques de pêche

La pêche à la carpe est une technique en elle-même car ce poisson est devenu l’objet d’une passion débordante pour des pêcheurs qui sont devenus de vrais techniciens.

Elle se pêche avec une canne à anneaux de 3,60 m ou 3,90 m. De nombreuses techniques sont utilisées mais la plus fréquente est sans doute la pêche sur le fond (là précisément où elle se nourrit). Elle peut se pêcher de nuit sur les parcours de pêche à la carpe prévus à cet effet.

Elle peut se pratiquer avec d’autres techniques, moins conventionnelles :

  • La pêche à la mouche, oui et c’est sportif !
  • La pêche au coup (bouchon ou grande canne).
Poisson prêt à être relâché
Carpe prête à être relâché

Le « no kill » pour la carpe

La carpe se pêche également en « no-kill » qui ne signifie littéralement « pas de mise à mort ». Il s’agit d’une pratique de plus en plus courante en France. Au départ, il s’agissait de remettre à l’eau les poissons jugés trop petits d’un point de vue réglementaire mais chez les carpistes, la pêche en no-kill n’est pas un style de pêche c’est un état d’esprit, une éthique.

La technique du no-kill nécessite du matériel spécifique tels que

  • L’hameçon sans ardillon
  • Des montages libérant instantanément la carpe du plomb en cas de casse.
  • Le tapis de réception est indispensable lors des sessions de pêche en « no kill » afin de poser la carpe en toute sécurité
  • L’épuisette est tout aussi importante, l’idéal est de l’accompagner d’un filet à mailles fines
  • Un produit désinfectant adaptés aux cyprinidés pour les plaies engendrées lors de la pêche

Pour conclure, la pêche de la carpe en « no-kill » c’est aussi le respect de la nature et de l’environnement en laissant un poste propre sans détritus ou d’autres immondices qui pourraient polluer le milieu naturel, la faune et flore qui s’y trouve… Et quel plaisir de remettre un poisson à l’eau et de le voir partir dans les profondeurs pour pouvoir le revoir plus tard avec quelques kilos de plus ou capturé par d’autres pêcheurs…

Règlementation de la pêche à la carpe

La carpe se pêche toute l’année dans les cours d’eau de 2ème catégorie avec une carte pêche en règle

Chaque carpiste s’équipera du matériel de façon à respecter les critères suivants :

  • Maximum de 4 lignes montées sur cannes
  • Chaque ligne munie de 1 hameçon maximum
  • Disposez les cannes à proximité du carpiste

Ces critères valent uniquement pour le département dans lequel vous avez pris votre carte de pêche, en dehors de votre département, vous pouvez pêcher 1 seule ligne montée sur canne sauf si vous possédez la vignette de réciprocité Enfin la pêche peut s’exercer 30 minutes avant le lever du soleil et jusqu’à30 minutes après son coucher d’après le calendrier officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.